Le miniguide du week-end parfait à Berlin

Le projet écolo-social Prinzessinengarten à Berlin-Kreuzberg.

Depuis que j’ai ouvert ce blog, je reçois des mails déchaînés de mes lecteurs qui, tous, veulent venir traîner leurs savates dans la capitale allemande. Bonne idée, les amis! Mais gaffe au circuit touristique qui vous mènera par le bout du nez et en calèche de la Tour de Télévision à la Porte de Brandebourg! Pire encore, gaffe au ravageur safari nocturne qui réduirait vos velléités culturelles à néant!  Cadeau du mois de mai : LE MINIGUIDE DU WEEK-END PARFAIT A BERLIN by Manon from chez Génération Berlin.

Halte là! Je vous vois! Armé de votre super appareil photo compact, accoudé à un stand de Currywurst recommandé par un guide écrit par des auteurs qui n’ont pas mis les pieds à Berlin depuis 2007! Commandant un brezel desséché et une bière au goût d’urine! Lâchez ce vilain torchon et apprenez une bonne chose: Berlin est en constante évolution. Un bar qui était génial hier est un flop le lendemain. Et presque tous les noms que vous connaissez (Berghain, Tresor, Fernsehturm) sont aussi cliché qu’une boule de neige renfermant la Porte de Brandebourg.

Réglons le plus embêtant d’abord : il vous faut un toit pour la nuit. Choisissez un hôtel en comparant bien les prix sur un site comme celui-ci, dans un quartier qui a du charme : Kreuzberg ou Neukölln (évitez Mitte et Prenzlauer Berg si vous êtes un peu rock n’roll).

Une fois les bagages lâchés, louez un vélo et remontez l’adorable cours d’eau appelé Landwehrkanal, en direction du centre. Arrêtez vous au niveau de la Grimmstrasse pour manger une glace maison en regardant les cygnes onduler sur l’eau .

Dans Kreuzberg, découvrez la Oranienstrasse. Faites un stop à la merveilleuse Chocolateria Sünde pour un latte macchiato et une conversation joyeuse avec la belle patronne turque. Découvrez les librairies alternatives qui proposent des BDs trashs et des livres sur le street art et l’art du tatouage.

Au bout de la Oranienstrasse, rencontrez les magiciens aux doigts verts du Prinzessinengarten. Il s’agit d’un projet social et écolo monté par deux jeunes Berlinois en plein coeur de Kreuzberg dans un terrain vague. Ici, vous pourrez récolter vos propres herbes aromatiques et apprendre des secrets de jardinage, mais aussi déguster sous les arbres une pizza faite avec les ingrédients du jardin.

Cramez les calories de votre pizza en pédalant à vive allure vers Mitte. Vous ne couperez pas à une petite heure de culture sur  la somptueuse l’Île des Musées. Si la plupart des touristes se précipitent pour voir le Musée de Pergame, je vous recommande pour ma part de vous glisser dans l’architecture époustouflante du Neues Museum pour admirer Néfertiti dans son écrin de lumière et de couleur. Juste en face, la Alte Nationalgalerie, musée bien trop négligé par les visiteurs, renferme des toiles impressionistes.

Achetez un billet « Bereichskarte Museumsinsel » pour 18 euros à la caisse de la Alte Nationalgalerie (vous ne ferez pas la queue) et vous pourrez visiter les collections permanentes de toute l’Île des Musées – une économie conséquente quand on sait qu’une seule entrée dans chaque musée coûte entre 8 et 10 euros.

Pour vous récompenser, allez boire un thé sur des tapis persans dans un lieu magique, le Tadschikische Teestube (le salon de thé tadjik) caché aux yeux du public dans un grand bâtiment de l’Île des Musées.

Il est temps de dîner et d’aller vous reposer un peu, car une nuit de folie attend vos jambes de fêtard. Un vrai Berlinois aime se restaurer chez les Turcs, dans Kreuzberg. Les plus riches iront au délicieux Hasir, les moins riches aimeront tout autant l’exquis Adana Grillhaus (Manteufelstrasse 86) et les suprafauchés se contenteront des merveilleux döners que l’ont trouve partout sur le Kottbusser Damm et qui n’ont rien à voir avec les kebabs dégoulinants de Paris.

La nuit, c’est parti! Mesdemoiselles, laissez vos talons aiguilles au placard, ici on teufe à la dure : à plat ou en santiags. Messieurs, lâchez votre costume et dites oui à vos baskets. Toutes les fantaisies sont permises et les vrais Berlinois aiment sortir presque déguisés.

Masques en plumes et fourreaux lamés vintage achetés 15 euros dans les friperies (par exemple chez Sing Blackbird), leggings à paillette et lunettes de soleil psychédéliques, perruques, noeuds pap’s de grand-père, monocle, soyez un oiseau de nuit et oubliez les conventions françaises. Ici, votre tenue de lumière ne vous attirera que des regards bienveillants et des exclamations enchantées. Promis!

Descendez la Weserstrasse à Neukölln de bar en bar en avalant des shots de Jägermeister, une liqueur brune douce-amère, avant d’opter pour un club comme le Wilde Renate pour une électro déjantée et un public haut en couleurs. Ou bien laissez vous surprendre au Naherholung Sternchen, un nouveau bar-club qui accueille des concerts suprenants et des DJs super pointus. Evitez les halles à élevage intensif de touristes type Watergate, Horst ou Tresor.

Une fois complètement brisé par ces folies nocturnes, allez vous écrouler sur l’un des canapés défoncés du bar flottant Club der Visionäre. Ambiance Woodstock : sur l’eau, vous admirerez les premières heures du jour et les échoués de la nuit qui dansent encore sur de la bonne électro minimale.

Louez un petit canot juste en face du Club der Visionäre et allez pagayer sur la Spree. Panorama sublime, surtout le matin.

Dormir s’impose. Ce ne sera que pour mieux vous précipiter ensuite sur un brunch dominical, grande tradition berlinoise, sur les bords du Landwehrkanal en regardant les jeunes jouer… à la pétanque. Puis un petit tour au marché aux puces à Neukölln (sous le S-Bahn Neukölln) pour faire des achats merveilleux (fripes, mobilier de l’Est type Bons baisers de Russie et 33 tours de Nina Hagen ou de Bauhaus).

Vers 18 heures, offrez-vous un Kaffee+Kuchen (gâteau+café) chez Geschwister Nothaft, près du marché aux puces. Zéro touristes garanti pour cette adresse un peu paumée, mais qui sert les meilleurs latte macchiatos de tout Berlin et des gaufres bios à se damner.

Et pour le reste… vous dormirez dans l’avion. A moins qu’il ne vous reste encore une nuit et un jour merveilleux à passer dans cette ville enchanteresse. Dans ce cas, mes amis, le meilleur guide de Berlin, c’est vous. Vous? Oui, vous, cette personne qui a rencontré déjà tant de vrais Berlinois en quelques heures et qui a déjà su se faire inviter au dernier club à la mode ou dans un coin de parc inconnu des touristes. Car j’en suis sûre, cher lecteur : si vous aimez ce blog, vous saurez apprécier la fantastique ouverture d’esprit des Berlinois – qu’ils soient allemands, turcs, anglais ou espagnols – et leur rendre la pareille.

Viel Spass! Amusez-vous bien!

Ce contenu a été publié dans Culture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

21 réponses à Le miniguide du week-end parfait à Berlin

  1. Emily dit :

    Super ton guide! Même si j’ai de la chance de vivre ici (bon, encore un mois), j’ai envie de faire toutes les choses sur ta liste. En plus, je découvre de nouvelles adresses qu’il faut absolument essayer – surtout la Chocolateria Sünde et le Teestube. Je me souviens du repas extra qu’on a mangé un soir près de Kottbusser Damm et qu’on avait failli aller à Prinzessingarten au lieu de cet évènement à la cantine. Je reçois aussi pas mal de mails pour savoir ce qu’il faut voir à Berlin et tu m’inspires à préparer mon propre guide aussi. Pour le musée, celui que je préfère est la Gemäldegalerie où il y a presque personne et des peintures magnifiques. J’aime le Pergame mais il y a vraiment trop de monde. J’espère qu’on peut se revoir une dernière fois avant mon départ vers la fin de juin. Bises!

    • manon manon dit :

      J’adorerais lire ton guide, tu es une telle mine d’or!!!

      Mais quoi?! que lis-je? tu pars en juin? mais pourquoi?!!! Il faut absolument qu’on se voie Emily!

      La Chocolateria Sünde est l’endroit parfait pour toi. Le Teestube est vraiment une adresse mystérieuse et merveilleuse, emporte ton appareil photo, on se croirait dans les Mille et une Nuits! Ou mieux encore… allons-y ensemble! Bises!

  2. Amandine dit :

    Tout à fait d’accord avec ce beau parcours ! C’est exactememt le genre de conseils que je donne aussi aux amis qui me sortent toujours l’intarissable question : « qu’est-ce que tu me recommandes de faire à Berlin en quelques jours, quels sont les incontournables ?? » Maintenant, je pourrait leur recommander ton article en plus de mes petits conseils persos ! :)

  3. alix dit :

    je rajouterai d’aller faire un tour à l’edelweiss le mardi soir, pour les impros jazz. je pense que c est un des endroits que j’ai le plus aimé à berlin. bisous :)

  4. Mélanie dit :

    Wow quelle classe ton guide! Ça me donne envie d’en faire un pour Hambourg! En plus le weekend dernier ma soeur est venue me rendre visite et très franchement, j’étais plutôt fière de moi ;)
    Bon moi de mai, et bonnes élections dimanche!

  5. Auguste dit :

    It took me 2 month to do all that shit.

  6. BBG dit :

    Ah d’accord, le guide de la fille consumériste de base superficielle quoi !

  7. Mathilde dit :

    Bonjour Manon,
    première fois que je tombe sur ton blog, à la recherche de quelques bonnes idées pour profiter au mieux de mon futur séjour à Berlin entre copine, je suis totalement conquise par cet article. Je n’ai qu’une envie, que le temps passe à toute vitesse pour avoir le bonheur de m’affaler sur un canapé défoncé en leggings à paillettes face à un levé de soleil après une nuit de folie.
    Merci pour tous ces bons conseils.
    Je compte bien te suivre de près désormais :)

  8. Alice dit :

    Bonjouur !
    Je pars à Berlin pour un week-end avec des copines, et tes adresses me font rêver ! Mais puisque, comme tu l’as écrit, « Berlin est en constante évolution. Un bar qui était génial hier est un flop le lendemain. », est-ce que ces adresses (surtout pour les bars et les endroits pour faire la fête) sont toujours présentes sur la to-do list du week-end à Berlin en ce mois d’août 2013 ?

    Merci de ta réponse, et de ce blog !

  9. Aurore dit :

    Bonjour Manon,
    Bravo pour ton Blog, très interessant et bien écrit. Efficace quoi! Moi je suis fleuriste depuis peu et en faisant des recherches j’ai été fascinée par les boutiques et le travail des pro sur Berlin. Et comme j’ai toujours voulu venir découvrir cette capitale car j’ai le rythme de vie des Allemands pour être venue deux fois en Allemagne et les rencontres d’Allemands(e) au cours de voyages . Je viendrais bien sur la période fin d’année, car je pense que cela doit être magique! Me confirmes tu cela?
    Continue ….

  10. Aurore dit :

    « car j’aime le rythme de vie  »

    :)

    • manon manon dit :

      Bonjour Aurore,

      La fin de l’année est rude à Berlin, les marchés de Noël sont sympathiques, surtout si tu aimes picoler du vin chaud, mais enfin à part ça… je te recommande plutôt de venir tout de suite!

  11. Roro75 dit :

    Merci pour cette page. Je viens de passer le week-end à Berlin en m’inspirant de cette page pour mes activites et c était réussi. Concernant les clubs, g malgré tout traîné mes guêtres au trésor et soirée géniale. Comme tu le dis, les choses évoluent vite à Berlin et le club symbolise bien une des facettes de la nuit berlinoise, et que les nombreux touristes présents sont tous en mode « berliner », c intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>