Génération Berlin dans la presse

Sur Konbini, février 2014

Trainspotting

Republication de l’article La poudre de Berlinpinpin : « Manon Heugel est une blogueuse derrière Génération Berlin pour Radio France Internationale-Mondoblog.  À Berlin depuis plusieurs année, cette artiste française dresse le constat d’un lien fort entre la capitale allemande et sa consommation frénétique de cocaïne. »

Dans Le Mouv’, interview sur Neukölln, septembre 2013

le mouv

et

 

Dans Grazia, in « Ras-le-bol des hipsters », décembre 2012

generationberlin_grazia

Dans Le Monde, in « PERSONA NON GRATA – Bouter les hipsters hors de Berlin », 11 décembre 2012

« Selon « Génération Berlin », le blog d’une Française habitant Neukölln, le terme de « kiezkiller » (« tueur de quartier ») s’est également imposé pour désigner les hipsters coupables de gentrification insidieuse. Malgré son aversion pour le kiezkiller, la blogueuse remarque, très justement, que « lyncher le kiezkiller, c’est se lyncher un peu soi-même », car mis à part les immigrés turcs qui habitent ce quartier pauvre depuis des années, tous les habitants de Neukölln sont coupables de participer à l’évolution de la ville et à sa gentrification, un phénomène observé dans toutes les villes des pays développés. » Lire l’article complet ici

Interview dans Die Frenchies, 31 mars 2013

« Pas un blog fashion où une énième minette frustrée de ne pas être mannequin fait sa propre apologie. Pas un blog lifestyle non plus, manifeste où s’étalent toutes les soirées trop cooool auxquelles on a participé (parce que Berlin, qu’est-ce que c’est si ce n’est pas la fête… Vous voyez la vacuité du truc). Puis vous tombez sur Génération Berlin : vous riez, vous êtes émue, vous êtes surprise, vous êtes rassurée ; ç’a y’est, vous voulez sortir à nouveau de votre lit. » Lire l’interview ici

 

 

The following two tabs change content below.
manon

Derniers articles parmanon (voir tous)

Une réflexion sur “Génération Berlin dans la presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *