Conseils pour trouver un logement à Berlin

200973447_97febd3c9a_z

Chaque matin, quand j’ouvre ma boîte mail, c’est la même chose : un lecteur désespéré me demande de l’aider pour trouver un appartement, une colocation ou une chambre douillette. Depuis cinq ans, les loyers grimpent à Berlin et la situation ne s’arrange pas. Le paradis immobilier a dégringolé sur Terre, mais pas de panique : c’est toujours possible de se loger à Berlin et surtout, c’est toujours moins cher qu’à Paris… Petits conseils pour une recherche réussie.

1. Sachez quels sites consulter et faites jouer les réseaux sociaux

Le site wg-gesucht.de (disponible aussi en anglais) est devenu la référence absolue pour les colocations. Mais Facebook offre de grandes chances de trouver rapidement un logement grâce aux groupes consacrés à la recherche d’appart ou de coloc : voir Housing BERLINHousing Berlin/ Wohnen in BerlinWG-Zimmer & Wohnungen Berlin.

2. Misez à fond sur le bouche-à-oreille

Rien ne vaut les bons plans des copains, des collègues de travail et des amis d’amis d’amis qui connaissent quelqu’un qui… Parlez à tout le monde de votre recherche d’appartement, dans les soirées, à la Mensa, au comptoir du bistro du coin, à 6h du mat’ au Berghain, peu importe. Il faut que ça leur rentre dans le crâne! C’est comme ça que j’ai trouvé les trois logements que j’ai eus à Berlin.

3. Soyez un candidat nickel chrome

Combien de fois, lorsque je cherchais un colocataire, n’ai-je pas eu de cuisantes déconvenues? Honte à tous ces faux sans-abris qui prétendent être désespérés et se jettent sur votre annonce, pour vous poser un lapin une heure plus tard parce qu’ils ont trouvé quelque chose qui leur convenait mieux. J’ai même eu des messages du genre « euh c’était laquelle ton annonce déjà? » alors que le type hurlait à l’aide, disant se faire virer à coups de pied au cul dans le froid hivernal par ses colocataires.  Bref : soyez hyper réglo. Présentez-vous à l’heure, prévoyez le temps qu’il faut si vous perdez votre chemin, prévenez si vous ne venez pas. Le bouche-à-oreille marche dans les deux sens : ne vous faites pas une réputation de troufion.

4. Fuyez les scams

Certaines annonces alléchantes se baladent sur quelques sites, en particulier sur Craigslist. Attention! Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires et n’envoyez JAMAIS d’argent sans avoir rencontré le propriétaire ou le colocataire. Exigez une visite si vous le pouvez, du moins une photocopie de la pièce d’identité de votre interlocuteur avant de verser un loyer quelconque.

5. Sous-location : une solution pratique, mais avec vigilance

Les sous-locations peuvent être pratiques, surtout si vous connaissez la personne qui vous sous-loue son appartement ou sa chambre. Mais dans tous les cas, renseignez-vous : les loyers ont-ils bien été payés jusque-là?  Exigez des attestations de paiement. Certains locataires peu scrupuleux empochent l’argent de leurs victimes et ne versent pas le loyer au propriétaire. Complications juridiques assurées : vous êtes censés connaître la loi. Si le propriétaire n’était pas d’accord pour que son locataire sous-loue, vous risquez une amende importante.

6. Soyez présent physiquement pour rechercher votre appart 

Mieux vaut prendre quelques jours à l’auberge de jeunesse ou en couchsurfing pour chercher votre appart et vous présenter physiquement à vos colocataires/propriétaires potentiels. Cela augmentera de beaucoup vos chances de remporter le jackpot! L’absence inspire la méfiance… et vous rend potentiellement susceptible de succomber à un scam.

7. Arrêtez de demander de l’aide aux blogueurs :) et apprenez plutôt l’allemand!

Nous ne pouvons pas grand-chose pour vous… à part compatir! Nous aussi, nous avons ramé… jetez-vous à l’eau et surtout, apprenez l’allemand, cela triplera vos chances, surtout si vous recherchez un bail stable. Rares sont les agents immobiliers et les employés de syndic qui parlent un anglais du feu de Dieu.

Courage et bonne chance, vous allez y arriver!

The following two tabs change content below.
manon

Derniers articles parmanon (voir tous)

4 réflexions sur “Conseils pour trouver un logement à Berlin

  1. Parler allemand, évidemment.
    Aussi, on m’a toujours demandé si j’aimais faire la cuisine. Je ne sais pas si c’est parce que j’étais française ou si c’est pour tout le monde. En tous cas ça aide aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *