L’horoscope Génération Berlin de l’été indien

211027-zauberflöte-3.thumb.w710.h495.q6

Karl Friedrich Schinkel, décor pour « La flûte enchantée », 1816

Cela fait un mois que je jure à mes pauvres lecteurs de leur pondre une version féminin de plage de Génération Berlin. Tournage oblige, j’étais en vadrouille tout l’été pour travailler, mais je me rattrape aujourd’hui avec un article bien débile, comme promis. Voici votre horoscope berlinois de l’été indien. Aucune prédiction n’est garantie.

BELIER

Votre tempérament de fonceur correspond-il vraiment à une ville aussi… détendue que Berlin? Vos ambitions peuvent-elles être satisfaites dans une économie à taux de chômage de 12,4%? Votre rentrée sera celle de la claque capitaliste. Vous avez investi dans un appartement l’an dernier, chassé les locataires et leurs colocataires illégaux, bravo! Votre goût de la spéculation offensive et de l’investissement à risque sera récompensé par la médaille Klaus Wowereit.

TAUREAU

Cette rentrée se place sous le signe d’un déménagement à Marzahn.

GEMEAUX

Né autour du 2 juin, vous allez rencontrer l’amour tant attendu juste après la Berlin Music Week. A moins que ce ne soit le Berlin Festival. Déjà en couple? Ce n’est pas grave, vous savez vous dédoubler. Né autour du 18 juin, vous subirez une attaque schizophrénique due à l’abus de substances estivales en open-air.

CANCER

Le 15 novembre, vous rencontrerez un homme portant une cravate jaune achetée sur le marché aux puces de Mauerpark. Ne l’ignorez pas.

LION

Début janvier, vous allez enfin rugir en allemand. D’ici là, rien ne presse et vous pouvez toujours sécher la Volkshochschule.

VIERGE

Une vierge à Berlin ne peut qu’être une hypocrite. Cessez donc de jouer les saintes nitouches, la vie est courte, les beaux jours aussi. Si vous ne savez pas où draguer, renseignez-vous sur le très sérieux site de la Flirtakademie, rédigé avec le plus grand professionnalisme par moi-même et illustré par Marie. Et après ça, ne venez pas nous dire que vous n’avez pas encore donné votre fleur au Berlinois.

BALANCE

Esthètes devant l’éternel, vous faites des hipsters de choix. Pour cette rentrée 2013, vous avez décidé d’ouvrir à Neukölln une crêperie qui fait aussi salon de coiffure qui fait aussi café qui fait aussi magasin de fringues vintage qui fait aussi des baguettes vegan. Foncez tant que toute la rue n’en a pas fait autant. Votre idée est géniale.

SCORPION

Lassé des soirées bondage au Kit-Kat Club, mettez-vous au tricot. Y a des aiguilles aussi, dans le tricot.

SAGITTAIRE

Le 15 novembre, vous rencontrerez un homme portant une cravate verte achetée sur le marché aux puces de Mauerpark. Ne l’ignorez pas. Oui oui… comme le Cancer, mais la couleur de la cravate importe. Et pas qu’un peu.

CAPRICORNE

Têtu, vous avez décidé de rester après votre Erasmus estival. Génération Berlin vous souhaite huit excellents mois d’hiver!

VERSEAU

En juillet, vous aurez un enfant, déménagerez à Prenzlauer Berg et travaillerez en tant que directeur de casting.

POISSONS

Nés autour du 4 mars, vous ouvrirez à la rentrée un atelier-galerie à Spindlersfeld, persuadés que c’est ce qu’il y a de plus mélancolique et de plus propice à votre besoin débridé de créativité. Puis, asphyxiés par le provincialisme isolé de cette bourgade, et shootés au SBahn neurasthénique, vous larguerez tout, rencontrerez un Verseau, aurez un enfant et déménagerez à Prenzlauer Berg.

Bonne rentrée à tous mes lecteurs chéris.

The following two tabs change content below.
manon

Derniers articles parmanon (voir tous)

22 réflexions sur “L’horoscope Génération Berlin de l’été indien

  1. Moi, quand je serai grande comme toi, j’ouvrirai un salon de coiffure vegan. On y coupera les cheveux avec des ciseaux en tofu. Ça sera bien.
    (ce commentaire idiot avait pour seul but d’utiliser le raccourci ALT+128 qui sert à faire le c cédille majuscule, une découverte dont je suis très fière)

  2. Il serait temps de changer l’intitulé du blog et d’arrêter l’hypocrisie. La « capitale de l’underground », c’était valable jusqu’à 2006 – 2007 au plus. Le côté « underground » n’est plus qu’une marque de fabrique, une attrappe marketing à laquelle plus personne, en Allemagne, ne croit plus. Cf tous ces troquets avec vieux canapés et nierentische qui ne sont que des attrape-touristes. Hélas.

      1. Manon, je pense qu’il est urgent d’instaurer un équivalent du point Godwin pour tous ces pisse-froid qui rabâchent partout que l’underground c’est fini, que c’est plus ce que c’était, que les touristes sont des salauds, et bla et bla et bla. J’en peux plus d’entendre ces conneries.
        On pourrait appeler ça le point Schwaben, qu’en penses-tu?

        1. Je sais pas de quoi tu me parles, tu es beaucoup trop intelligente pour ton âge Morille, ce que tu peux être agaçante. Mais je suis complètement d’accord avec toi. D’ailleurs, d’où vient l’expression pisse-froid? Elle est vraiment formidable, on ne l’emploie pas assez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *